DEBAT – CLUB 50 : signature de l’accord sur le rapatriement d’Etienne TSHISEKEDI

Abonnez-vous sur nos chaines sur Youtube!
Téléphone : 00 33 62 780 8565 / 00 46 73 891 2628
Facebook (groupe) : CleboaPointCom
Facebook (Page) : RdCongo Infos

2 commentaires

  • jules junior bambeleke songa nzila
    Reply

    Il faut apprendre à travailler le métal, c.-à-d. produire les armes pour sa défense avant de parler de la démocratie. Lorsqu’on était des gosses, les curées nous montraient sur des étendues ouvertes, à Saint Joseph de Camps Rankin par exemple, des films des Cow-boys. On nous apprenait déjà dès les bas âges, que pour qu’on te respecte, il faut que tu apprennes à te défendre et pour te défendre il faut s’armer et pour avoir des armes, il faut les fabriquer. Or l’armée congolaise est restée depuis l’époque des colons un « rassemblement des voleurs et des malfaiteurs. » D’aucun de nous ne voulait faire le service militaire, parce qu’on nous disait : « si tu vas dans l’armée, on va te violer dans ton cul. » Ayi, cela nous faisait peur. Les militaires étaient des gens par ambler mauvaisement éduqués. Et cela n’a pas changé. Donc personne – aucun étranger – ne pourra avoir peur des congolaises et congolais pour les violer, car leur armée est pleine de violeurs. Donc pensons d’abord à créer une défense collatérale patriotique avant de parler des élections frauduleuses. Tout ce que nos opposants mendiants font, ne sont que des « sangisa-Sangisa Bitoto ! » « KUFWA NTANGU-BOMA L’HEURE »

  • jules junior bambeleke songa nzila
    Reply

    LA CHANSON QUE NOUS CHANTERONS LE JOUR DE L’ENTERREMENT DE KISEKEDI WA MULUMBA!
    „Likambo nini esilaka te eh!
    Tshisekedi Bolole, kende na yo, oh na LIFELO!
    Likambo nini esilaka te oh! Tshisekedi pardon, kende na yo oh, na LIFELO, lelo penza ah!“
    “Oko kita ah, okokita te? Oko zinda ah, oko zinda te, na lifelo!”

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>