REX KAZADI: SCANDALEUX l’attidude de JM KABUND + je soutien MARTIN FAYULU le candidat commun

Abonnez-vous sur nos chaines sur Youtube!
Téléphone : 00 33 62 780 8565 / 00 46 73 891 2628
Facebook (groupe) : CleboaPointCom
Facebook (Page) : RdCongo Infos

N.B : Les propos tenus sur cette vidéo ne représentent que l’opinion de leurs auteurs et n’engagent pas cette chaine YouTube ou notre site cleboa.com

2 commentaires

  • JULES JUNIIOR LE PATRIOTE BAMBELEKE
    Reply

    La souffrance a fait de ce peuple un peuple des mendiants et des méchants. Lors de la prise de l’indépendance, la dernière phrase du FEU Joseph Kasa-Vubu, premier Président de la RDC, était : « Que Dieu protège notre peuple. »
    Joseph Kasa-Vubu n’était pas un Président comme d’autres, car il visionnait tout ce qui va nous arriver, car le blanc utilise toujours des noirs salopards contre des noirs, comme aux USA.
    Kasa-Vubu, maladif, n’était plus fort pour assumer la fonction supérieure de l’Armée et suite à des guerres fratricides et abandonné à lui-même, sa femme lui avait conseillé de remettre le pouvoir à l’Etat-Major. Ce que les gens ne comprennent toujours pas et parlent d’un coup d’État.
    Le Fils Diangenda devrait prendre le pouvoir, mais il avait refusé suite aux conflits de suc-cession dans l’Église Kintwadi entre lui et Bamba !
    Bon soyons bref. Le Congo est un grand Pays multiculturel. Pour que le Pays avance, nous devons associer tous les congolais. Le Terrorisme de bandes tribalistes, mafieux et avides d’argent facile, frêne l’assaut vers une démocratie.
    Le peuple Né Kongo est négligé et abandonné à lui-même et sans vergogne, les membres de ce gouvernorat font des défilés à Kamba afin de s’édifier en Kimbanguistes. C’est une honte pour un grand Pays comme le Congo.
    Ne nous éternisons pas dans la honte de ne pas parler sur des choses que nous voyons et vivons, sinon cela risque de devenir « habitudes ! »
    Les Baluba combattent pour leur « Grand-Kasaï » et veulent détruire le Congo. Il y a risque d’une guerre civile et urbaine dans la ville de Kinshasa entre les Bakongo et les Baluba, ce qui va justifier l’annexion du Kivu jusqu’au Maniema avec comme résultat la fin de la RDC !
    Soki omoni ndoki, belela, avant que mongongo ekima yo.

  • JULES JUNIOR LE PATRIOTE BAMBELEKE
    Reply

    Où est la part du gâteau pour le peuple Né Kongo ?
    Peuple Né Kongo lamuka. Train eza kokende, boko zanga ba places na histoire. Vous direz : « Ah ! Tango tozalaki ! » Zela-zela, mokomboso azanga mokila !
    ……………………
    C’est terrible, car nous vivons une nouvelle sorte de discrimination du peuple „BAKONGO!“ Lorsque toutes les décisions sont prises sans l’aval du peuple Né kongo ou Swahili de Kisangani, cela prouve à quel niveau primitif notre Congo est encore. À Genève il n’y avait aucun Né Kongo. À Kinshasa aucun Né Kongo dans les instances supérieures. Partout ce sont que des baluba ou des katangais. Yango wana mboka epoli.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>